Le pouvoir de guérison du Sel - De Megan Cahn

Le sel n’a pas bonne réputation. De visite à la maison, il se peut que votre mère vous jette un regard de travers pour en avoir saupoudré un peu trop sur vos pommes de terre ou que vous vous sentiez une once de culpabilité d’avoir préféré les amandes salées. Mais si nous laissons la nourriture de côté (même s’il est bon d’incorporer du sel de bonne qualité dans votre alimentation), voilà le sel glorifié pour ses pouvoirs de guérison.

En réalité, cela ne date pas d’hier. Un des premiers manuscrits chinois en pharmacologie a de nombreuses pages dédiées au sel, les grecs anciens plongeaient dans des bains de sel et Hippocrate, le père de la médecine moderne, utilisait de l’eau de mer pour guérir les douleurs musculaires et l’arthrite. Il est plus que probable que votre grand-mère ait une boîte de sel d’Espom dans sa salle de bain juste à côté de sa « cold cream » Avène.

Le sel est détoxifiant, réparateur et nettoyant à la fois. Près de six pour cent de notre composition corporelle est faite de sels minéraux, mais souvent nous en manquons, c’est pour cela que l’intégrer dans nos alimentations peut constituer un bon équilibre. Il est aussi bon pour la peau- vous pensiez peut-être qu’il était asséchant- mais il capture l’hydratation.

Toutefois pas tous les sels sont égaux, vous obtenez ces bénéfices seulement des variétés naturelles non raffinées. Pas forcément de votre sel de table.

Il y a une raison pour que des foules immenses venant du monde entier se jettent dans la Mer Morte (il y a tellement de sel dans l’eau que votre corps flottera littéralement). Il est riche en minéraux comme le calcium, le magnésium, le fer et le bromure, et vous laissera une peau incroyablement douce. Il peut améliorer la circulation du sang et réduire l’inflammation. Si vous n’avez pas la chance d’aller au Moyen-Orient, il existe plein de produits de beauté à base de sel de la Mer Morte, tout comme des sels naturels venant des régions côtières de France, d’Afrique du Sud, d’Irlande et des Etats-Unis.

Le sel de l’Himalaya, qui est souvent appelé le “sel rose” pour sa teinte saumonée, est un autre acteur de premier plan. Et bien sûr, le sel d’Espom, connu pour sa capacité à soulager les douleurs musculaires. Plonger dans un bain de sel d’Espom peut soulager le stress, améliorer les fonctions musculaires et nerveuses, réduire l’inflammation et augmenter l’apport d’oxygène dans le corps.

Comme vous l’avez remarqué, ceci n’est pas une nouvelle information mais l’intérêt de l’univers du bien-être vis-à-vis du sel est allé crescendo ces dernières années. Utiliser le sel, sec ou humidifié, est devenu une pratique de rigueur, et pas juste en spray (rien de mieux que l’eau de mer pour des cheveux ondulés parfaits) et en sels de bain. Des endroits comme Breathà New York City offre l’halothérapie, où vous vous asseyez simplement- ou faites des classes de yoga, de chakra ou de méditation- dans une pièce remplie de sel rose de l’Himalaya pour vous détendre et détoxifier. Des études montrent que les propriétés anti-bactérienne et anti-inflammatoire du sel peuvent aussi améliorer les problèmes respiratoires comme l’asthme.

Les cuves de flottaison ont aussi le vent en pompe, offrant non seulement un changement de corps mais aussi d’esprit. Dans des endroits comme Floatworks à Londres, vous pouvez vous allonger dans un réservoir d’eau saturé de tant de sel d’Espom que vous flotterez complètement, comme dans la Mer Morte, mais sans le soleil. Le silence et l’obscurité y règnent- certains diront que vous vous sentirez comme si vous flottiez dans l’espace, d’autres le voient comme un retour dans l’utérus. Dans les deux cas, l’idée est que vos muscles se relâchent et que cela vous aide à combattre des problèmes plus sérieux comme l’insomnie, la douleur chronique et la dépression. Ce n’est pas votre tasse de thé ? Vous avez toujours l’option de vous faire un bain de sel à la maison.

Photo©Stuart Croft / Unsplash

Partager ce post

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire